Mondial gay
20/09/2017

Actu » Actualite

 

Le maire met en place un plan pour stopper les fermetures d'établissements LGBT

10-07-2017
Visites 70 personnes intéressées
Actu Actualite Le maire met en place un plan pour stopper les fermetures d'établissements LGBT
Le maire de Londres Sadiq Khan met en place un plan d'action après la fermeture de la moitié des lieux LGBT de la capitale en dix ans.
Alors que plus de la moitié des établissements LGBT de Londres ont fermé au cours de la dernière décennie, le maire de Londres Sadiq Khan se mobilise avec une série de mesures visant à redynamiser la scène gay de la capitale britannique.

Ces chiffres sont d'autant plus frappants que plus d'un million de personnes doivent participer au festival Pride in London, le plus grand événement LGBT du Royaume-Uni dans les jours qui viennent.

Selon un rapport de UCL Urban Laboratory, le nombre de sites LGBT est tombé de 127 sites en 2006, à seulement 53 en 2017.

Le rapport révéle que cette baisse de 58% est rarement due à un manque de demande, mais à la pression des propriétaires fonciers qui préfèrent louer leurs locaux à de grandes enseignes et empocher des loyers élevés que les commerces LGBT ne peuvent acquiter.

Le maire Sadiq Khan veut stopper cette évolution et même inverser la baisse de bars gay.

Une médiation entre les parties - propriétaires et exploitants - dans le but de sauver les sites gay face à la fermeture va notamment être mise en oeuvre.

Sadiq Khan a affirmé que "la protection des lieux LGBT fait partie intégrante de (ses) projets de croissance de l'économie et de la culture nocturne de Londres".

Il a souligné "l'importance des lieux LGBT dans le rôle qu'ils jouent pour aider les membres d'une communauté souvent vulnérable".

"Je veux que la communauté LGBT de Londres se sente vraiment appréciée, heureuse et en sécurité dans notre grande ville et sache à quel point ces espaces sont importants pour son bien-être", a déclaré le maire de Londres.

Le responsable de la vie nocturne de la capitale auprès du maire a déclaré de son côté: "Les résultats du rapport sont alarmants, mais nous prenons déjà des mesures à l'Hôtel de Ville pour intervenir chaque fois que nous entendons qu'un lieu rencontre un problème. Je veux dire haut et fort, si vous possédez ou fréquentez un lieu LGBT que vous croyez être en difficulté, contactez-moi avant qu'il ne soit trop tard".

"J'espère qu'ensemble nous parviendrons de freiner la fermeture des lieux LGBTvet à maintenir la réputation de Londres en tant que capitale mondiale de la diversité", a-t-il ajouté.


SOURCE : E-llico.com / Actus
Commentaires
Laissez ce champ vide
Indroduisez le code de l’image